[2015] Réserve du Pic du Pin

  • Air
  • Flore
  • Oiseaux
  • Niveaux de perturbation
  • Nul
  • >
  • >
  • >
  • >
  • Fort
  • Inconnu

Pic du Pin

Le bilan est bon pour la réserve naturelle du Pic du Pin, soulignant la bonne santé des oiseaux qui ne semblent donc pas impactés par les activités humaines.

  Ça brûle dans le Sud

Les incendies constituent l’une des principales causes de destruction de la biodiversité sur notre territoire. Le Grand Sud a subi quatre feux majeurs en 2015 : baie Ué (370 ha), Pic du Pin (350 ha), île des Pins (plus de 450 ha) et Mouirange (20 ha). Au total, c’est près de 1 200 hectares qui ont brûlés sur les communes du Mont-Dore, de Yaté et de l’île des Pins. En septembre 2016, l’île des Pins a connu un incendie majeur. De la tribu de Touété à l’ouest d’Oro, le feu s’est propagé sur plus de 1 000 hectares, soit près d’un dixième de l’île.

 

Voir les résultats de  [2018] | [2017] | [2016] | [2014]

 

 

 

 

 

 

Voir l'application dédiée aux milieux terrestres