[2015] Usine

  • Air
  • Flore
  • Oiseaux
  • Niveaux de perturbation
  • Nul
  • >
  • >
  • >
  • >
  • Fort
  • Inconnu

Usine

L’état de la flore demeure mauvais aux alentours du creek de la Baie Nord et de l’usine. Une mauvaise qualité de l’air a conduit, en 2014, à d’importantes lésions foliaires se manifestant par des tâches de couleurs qui traduisent la mort de tissus végétaux. En 2015, la situation semble s’améliorer : une mission terrain témoigne d’une réduction du nombre de symptômes sur les jeunes feuilles de la zone impactée.

Présente sur le territoire depuis les années 1950, notamment dans les jardins de Nouméa, la fourmi à grosse tête (Pheidole megacephala) une espèce classée parmi les 100 plus envahissantes au monde, a été détectée, fin 2015, autour de la zone du magasin de l’usine de Vale NC. Malgré les mesures de contrôle mises en place, elle y est observée en forte densité en avril 2016. Elle avait été détectée une première fois en 2009 sur cette même zone puis rapidement éliminée du site. Comme la fourmi électrique et la fourmi folle jaune, les deux autres espèces envahissantes présentes sur le complexe industriel et minier, la fourmi à grosse tête est connue pour avoir un impact écologique majeur sur de nombreux organismes comme les oiseaux, les mammifères, les invertébrés, les plantes ou encore les amphibiens et les reptiles.

 

  Les Myrtacées menacées

La nuit, les lumières générées par le complexe industriel et minier du Grand Sud désorientent les oiseaux marins. Elles sont la première source d’échouage des jeunes volatiles. Entre 2008 et juin 2016, un total de 332 oiseaux, des puffins Fouquet, des pétrels de Gould et de Tahiti ainsi que des phaétons ou paille-enqueue, se sont échoués sur le site de Vale NC. 264 individus ont pu être relâchés tandis que 68 sont morts ou ont été confiés à la Société calédonienne d’ornithologie (SCO) pour être soignés.

 

 

  Une rainette qui prospère !

La Nouvelle-Calédonie n’accueillait originellement aucun batracien. Pourtant, une grenouille s’y est installée et prospère dans les milieux humides du territoire, notamment autour de la zone industrielle de Vale NC et au niveau du Col de l’Antenne. Importée d’Australie où elle est considérée comme vulnérable selon l’IUCN, elle prolifère en Nouvelle-Calédonie sans être, pour l’heure, considérée comme une espèce envahissante.

 

Voir les résultats de [2018] | [2017] | [2016] | [2014]

 

 

Voir l'application dédiée aux milieux terrestres

Album