Optimisation des données

Standardisation des méthodes de suivi des peuplements de poissons et crustacés des eaux douces

La pêche électrique est employée en Nouvelle-Calédonie pour le suivi des poissons d’eau douce. Cependant des disparités dans les protocoles mis en œuvre ont été constatées, limitant la capacité à détecter d’éventuelles perturbations du milieu. Une expertise des méthodes locales d’inventaires a été réalisée pour établir un protocole standardisé de pêche électrique pour la Nouvelle-Calédonie.

Les faiblesses et différences identifiées dans les pratiques des prestataires locaux ont fait l’objet de recommandations de standardisation qui ont été réunies, en février 2019, dans un guide destiné à l’usage des commanditaires et opérateurs du territoire. Cette mission a également révélé la nécessité de procéder à des tests complémentaires pour la détermination d’une méthode de pêche électrique pleinement adaptée aux spécificités locales.

Voir le guide méthodologique et technique

Les partenaires du projet : AFB, DAFE, gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, OEIL, N. Charpin, Erbio, Bio eKo, Ecotone

Etat de référence des communautés récifales du lagon Sud

L’OEIL souhaite acquérir une vision globale des peuplements récifaux de la zone d’influence de Vale Nouvelle-Calédonie (poissons, coraux, crustacés…), comprendre leurs évolutions depuis 1994 et enfin contribuer à optimiser le suivi actuel de l’industriel. Pour ce faire, l’Observatoire compile toutes les données accessibles depuis 18 ans en même temps qu’il réalise une vaste campagne d’échantillonnage sur 42 stations réparties dans la zone.

L’OEIL a engagé en 2011 une étude pour améliorer le suivi de l’érosion dans le Grand Sud.

Grâce à ce vaste état de référence sur les communautés récifales, les gestionnaires et le grand public disposeront de la plus grande photographie jamais réalisée sur les organismes marins dans cette région. Les connaissances acquises lors de cette étude aideront également à comprendre l’évolution du milieu, afin de contribuer à l’amélioration du suivi de Vale Nouvelle-Calédonie (combien de stations s’avèreraient nécessaires, quelle pourrait être leur position ?…).

Outil de gestion des données environnementales 

Pour évaluer l’état de l’environnement, l’Observatoire s’appuie essentiellement sur des données issues des suivis environnementaux imposés par la province Sud aux industriels (Prony Energies, Vale Nouvelle-Calédonie, SLN). Ces données ont souvent des structures hétérogènes qui freinent leur exploitation et leur analyse.

L’OEIL a alors développé un outil pour gérer les données relatives à l’eau douce. Cet outil est aujourd’hui utilisé par la DAVAR, la province Sud, la SLN et Vale Nouvelle-Calédonie. Par ailleurs, l’OEIL a acquis et structuré des lots de données relatives aux eaux douces de surface :

  • physico-chimie des eaux et des sédiments (Vale Nouvelle-Calédonie),
  • qualité biologique (Vale Nouvelle-Calédonie et SLN),
  • niveau des nappes (Vale Nouvelle-Calédonie).

Album

Résultats des suivis

 

Boite à outils

_

En savoir +

Ressources

Inscription

Recevez notre newsletter !