[2015] Mine

  • Air
  • Flore
  • Oiseaux
  • Niveaux de perturbation
  • Nul
  • >
  • >
  • >
  • >
  • Fort
  • Inconnu

Mine

La mine, du fait de son extension en 2014, de sa surface faiblement végétalisée, et d’une activité de roulage source de poussières et de nuisances sonores, enregistre un score médiocre pour les oiseaux.

 

 

 

 

 

 

  On coupe... On plante

Dans le cadre de l’exploitation minière, des terrains sont mis à nu. La végétation qui les recouvre est donc détruite. Ces détériorations peuvent engendrer la disparition d’espèces micro-endémiques, végétales ou animales, sans oublier le risque d’érosion associé à la perte en végétation. En 2015, 35 hectares ont été défrichés et 24 hectares revégétalisés. Pour les 30 prochaines années, le mineur envisage de restaurer les surfaces décapées à hauteur de 30 hectares par an.

 

Voir les résultats de [2018] | [2017] | [2016] | [2014]

 

Voir l'application dédiée aux milieux terrestres