Des indices révisés pour un meilleur suivi des eaux douces

Les résultats de la révision des indices de suivi de la qualité des eaux IBNC et IBS ont été restitués le lundi 22 février à l'IRD. Ce projet mené par Ethyc'O et financé par le CNRT, la DAVAR et l'OEIL en partenariat avec l'Irstea et les provinces Nord et Sud a abouti à la publication d'un guide méthodologique et technique.

Vers un meilleur suivi des eaux douces

Contexte et objectifs

Lors des ateliers organisés par l’OEIL en 2010 sur le suivi environnemental des eaux douces, il avait été mis en exergue la nécessité d’améliorer la fiabilité et la robustesse des méthodes de deux indicateurs basé sur l’étude de la macrofaune benthique :

  • l’Indice Biotique de Nouvelle-Calédonie (IBNC) - qui permet d’évaluer les pollutions organiques dans les eaux superficielles courantes (creek).
  • l’Indice Bio-Sédimentaire (IBS) - développé pour évaluer les perturbations mécaniques, générées par les particules sédimentaires fines issues de terrains miniers.

L’objectif de l’étude lancée en 2012 visait à améliorer, à  valider et à stabiliser les méthodes indicielles IBNC et IBS ainsi qu'à définir plusieurs points précis concernant le protocole d’échantillonnage de la macrofaune benthique.

Collaboration

  • Partenaires techniques et financiers : CNRT « Nickel et son environnement », Gouvernement NC (DAVAR), OEIL
  • Partenaires techniques : Conseil Scientifique de l’OEIL, province Nord, province Sud,
  • Prestataire : Ethyc’O

Restitution

Les résultats de cette étude menée sur 3 ans ont été restitués le lundi 22 février 2016 à l'auditorium de l'IRD aux gestionnaires et techniciens concernés par le suivi des eaux douces.

Présentation de Nathalie Mary (Ethyc'O) des méthodes indicielles, IBS/IBNC, actualisées

Présentation de Fabien Albouy (OEIL) sur la démarche de structuration des données macrobenthiques

Résultats

Réajustement des indices IBNC et IBS

Les deux méthodes indicielles ont été réajustées de façon à se rapprocher des méthodologies équivalentes existant en Europe ou en Nouvelle-Zélande. Les principales modifications apportées aux méthodes IBNC et IBS ont été :

  • l’attribution d’un score à chaque taxon de la macrofaune benthique. Chacune des méthodes concerne maintenant 117 taxons.
  • une redéfinition des limites des classes de qualité biologique (très bonne, bonne, passable, médiocre, mauvaise).

Élaboration d’un guide méthodologique

Les résultats ont permis de constituer un guide méthodologique destiné aux personnes chargées de l’échantillonnage de la macrofaune benthique en détaillant les deux méthodes biologiques, la méthode d’échantillonnage sur le terrain, le mode de traitement en laboratoire des échantillons collectés, ainsi qu’une aide à l’interprétation des résultats.

Accéder au guide méthodologique

Accéder aux fiches "Accès au point de prélèvement" et "Relevés de terrain"

Bancarisation des données sous le logiciel Hydrobio

Le logiciel Hydrobio permet de structurer et de bancariser les données mésologiques et faunistiques liées au suivi des macroinvertébrés. En vue d’améliorer le partage d’information, la portabilité et la maintenance de l’application, une migration du logiciel sur des technologies web a été effectuée en 2015. Son utilisation nécessite désormais un simple navigateur et les données sont centralisées dans une base unique avec une gestion fine des droits. Cette nouvelle version est mise à disposition gratuitement par l’Observatoire à tous les utilisateurs (bureaux d’études, gestionnaires). Elle intègre aussi la révision des méthodes indicielles IBS et IBNC. Pour accompagner ce changement, des formations seront assurées dès 2016.

  

cliquer sur les images pour les agrandir

Album

https://oeil.nc/fr/page/magazines

 

Boite à outils

_

En savoir +

Ressources

Inscription

Recevez notre newsletter !