Victor David

Droit de l'environnement | Victor David

Docteur en droit et sciences sociales de l'Université de Paris Sciences et lettres/EHESS, et actuellement chargé d’études à l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD), au Centre de Nouméa, Nouvelle-Calédonie, Victor David a suivi une triple formation universitaire en droit, sciences politiques et langues & civilisations britanniques à l’Université de Paris X Nanterre.

Il a précédemment occupé des postes au sein de la Direction Générale au siège social de l'IRD à Paris et ses centres de recherche ORSTOM/IRD au Sénégal, au Congo-Brazzaville et en Nouvelle-Calédonie où il est arrivé début 1998.

Victor David a été secrétaire général adjoint du Congrès de Nouvelle-Calédonie entre 2001 et 2004. De 2004 à 2007, il a été chargé de mission auprès du Président du Congrès, responsable du fonctionnement du Comité Consultatif de la Recherche en activité depuis fin 2003 et du Comité Consultatif de l’Environnement, à partir de sa création en 2006.

Il a ensuite été le premier Directeur Général de "Mont-Dore Environnement", une société d'économie mixte qui a introduit le tri sélectif et la gestion des déchets ménagers dans l’agglomération de Nouméa en 2008, avec la mise en place d’un partenariat avec une entreprise australienne pour l’export de matières recyclables.

Il est revenu à l'IRD en 2011 pour rejoindre l’Unité Mixte de Recherche IRD/Université Paul Valéry de Montpellier 3, «Gouvernance, Risques, Environnement et Développement" (GRED) basée à Montpellier. Ses principaux thèmes de recherche sont le droit et la gouvernance de la protection de l'environnement en Nouvelle-Calédonie et dans le Pacifique Sud ainsi que les aspects juridiques de l’adaptation au Changement Climatique.

Victor David coordonne le projet CEPIL (2014-2019) d'appui scientifique à la province des îles Loyauté pour l'élaboration participative du Code de l'environnement de la province des îles Loyauté. Il est également porteur pour l'IRD, dans le cadre d'un voluntary commitment auprès de la Conférence de l'Océan des Nations-Unies, d'un projet d'étude de faisabilité de la reconnaissance de l'océan Pacifique comme personne juridique.

Il est chargé d’enseignement à l’Université de la Nouvelle-Calédonie depuis plusieurs années ainsi qu’intervenant à l’IFAP.

Membre depuis 2016

Album

Résultats des suivis

 

Boite à outils

_

En savoir +

Ressources

Inscription

Recevez notre newsletter !