L'émissaire marin de Vale Nouvelle-Calédonie

Le nom scientifique du “Grand Tuyau” est “émissaire marin”. C’est un pipeline qui, dans sa partie sous-marine, est long de 20,2 km (avec 80 cm de diamètre). Il part de l’usine pour déboucher, au large de la baie Kué, dans le canal de la Havanah au niveau d’un diffuseur par près de 46 mètres de profondeur. Quant au liquide qui y transite, on parle de “l’effluent”. Son débit moyen (entre 1 200 m3/heure et 1 500 m3/heure) est comparable à celui d’un creek comme celui de la Baie Nord. Sa température en sortie du diffuseur varie entre 24°C et 37°C.

Les résidus liquides du procédé industriel contiennent des éléments dits majeurs qui ont une forte concentration (magnésium, calcium, sulfate, chlorure de sodium, manganèse) par rapport aux éléments mineurs (aluminium, cobalt, chrome, fer, nickel, silicium, zinc) ou aux éléments traces (arsenic, cadmium, cuivre, plomb).

Résultats des suivis

 

Boite à outils

_

En savoir +

Ressources

Inscription

Recevez notre newsletter !