[2016] Kwë Ouest

  • Etat chimique
  • Etat écologique
  • Niveaux de perturbation
  • Nul
  • >
  • >
  • >
  • >
  • Fort
  • Inconnu

Kwë - bras Ouest

Les eaux du bras Ouest de la Kwë montrent des perturbations chimiques liées aux activités industrielles et minières.

Dans plus de la moitié des cours d’eau, les suivis révèlent que les sédiments perturbent les invertébrés aquatiques. En réduisant la couverture végétale, les activités humaines accroissent l’érosion, généralement en cause dans ces perturbations.

La rivière Kwë de plus en plus impactée par l'activité minière et industrielle

La Kwë est composée de quatre bras, dont trois passent à proximité d’infrastructures minières et industrielles. Dans le bras ouest et le bras principal, les eaux de surface apparaissent perturbées par l’aire de stockage des résidus solides issus du traitement du minerai. Cette zone est étanchéifiée mais des infiltrations et des rejets se produisent, dégradant l’état chimique de la Kwë Ouest. Dans le bras nord, la présence de soufre dans l’eau est importante. Elle est probablement liée aux activités du centre industriel de la mine et de l’unité de préparation du minerai. Enfin, l’état chimique de la Kwë Est est bon malgré quelques perturbations liées aux activités d’extraction et de décapage dans la fosse minière.

Le sulfate de plus en plus présent

De plus en plus de sulfate est détecté dans l’eau des principaux bassins-versants sous l’influence de Vale NC. Sa présence témoigne de l’empreinte industrielle. Entre 2012 et 2016, sa concentration dans l’eau a progressivement augmenté sur le bassin-versant de la Kwë. Le bras ouest est la zone la plus impactée avec une teneur très largement supérieure à la valeur seuil de potabilité sur certaines stations. Cet élément est aussi détecté dans le creek de la Baie Nord ainsi que dans une doline située à proximité.

Quels étaient les résultats en [2018] | [2017] | [2015] | [2014]

Voir l'application dédiée aux rivières.

 

Album