Centre de ressources numériques

Vale Nouvelle-Calédonie exploite une usine de traitement de minerai latéritique dont la capacité de production nominale sera de 60 000 tonnes de nickel et 4 500 tonnes de cobalt par an aux lieux-dits « Goro » et « Prony-Est », sur les communes de Yaté et du Mont-Dore.

 

L’arrêté ICPE n° 1467-2008 du 9 octobre 2008, paru au JONC le 24 octobre 2008, est la référence de Vale Nouvelle-Calédonie en matière de respect des différents seuils de polluants présents dans l’air ambiant. Cet arrêté prévoit, dans son article 9.5.3.1 la « surveillance de la qualité de l'air » du site de Goro.

 

Suite aux investigations sur la cause du dépérissement d’une formation végétale en aval du site industriel, l’arrêté n°1946-2012 du 5 septembre 2012 fixe des mesures complémentaires relatives au suivi de la qualité de l’air et de la végétation. Ce document impose la mise en place d’un analyseur automatique des concentrations en dioxyde de soufre en continu à proximité de la formation végétale. L’exploitation de cet analyseur doit être conforme aux conditions prévues de l’article 9.5.3.1 de l’arrêté ICPE n°1467-2008/PS.

 

En application de ces articles, la société Vale Nouvelle-Calédonie a établi un suivi de la qualité de l'air ambiant sur le site de l’usine et sa périphérie.

Le présent rapport couvre l’année 2012 qui correspond à la suite de la mise en service de l'usine Vale et l'exploitation de la Centrale au charbon de Prony Energies.


Air et atmosphère / Politique et règlementation.
Air et atmosphère / Emissions et pollutions.
Qualité et surveillance des milieux / Qualité et surveillance de l'air.
Risques naturels et industriels / Réduction des risques industriels.