Centre de ressources numériques

2014 est la septième année complète de surveillance opérationnelle de la qualité de l’air à l’échelle de la ville de Nouméa. C’est également la première année de mesure continue sur l’ensemble des 5 stations du réseau de surveillance du Sud de la Nouvelle-Calédonie.

Le réseau de mesure de Scal’Air est ainsi constitué au total de huit stations fixes et de deux stations (ou laboratoires) mobiles répartis sur l’agglomération de Nouméa et le réseau du Sud.

Ces stations équipées d’analyseurs et de préleveurs électroniques, permettent de mesurer en continu les concentrations des divers polluants atmosphériques (dioxyde de soufre, oxydes d’azote, particules fines PM10, métaux lourds, etc.) dans l’air ambiant et de les comparer aux valeurs issues des réglementations françaises, européennes et ICPE en vigueur. 

En complément des mesures faites en air ambiant au niveau des stations de mesures et conformément aux arrêtés ICPE du code de l’environnement de la Province Sud, un suivi des retombées atmosphériques est réalisé depuis 2012.

Il a été décidé que ce dispositif de surveillance serait complété en 2014 par l’installation des mêmes préleveurs de retombées atmosphériques sur le réseau de surveillance de Nouméa.
Ce rapport présente les résultats obtenus grâce aux campagnes de collectes des retombées atmosphériques effectuées au cours de l’année 2014, sur la zone d’étude de Nouméa, au niveau des quatre stations fixes de surveillance de la qualité de l’air (Logicoop, Montravel, Faubourg Blanchot et Anse Vata) et sur deux stations du Sud de la Nouvelle-Calédonie (Port Boisé et Forêt Nord).


Air et atmosphère / Emissions et pollutions.
Air et atmosphère / Politique et règlementation.
Qualité et surveillance des milieux / Qualité et surveillance de l'air.
Pollutions et nuisances / Pollution de l'air.
Risques naturels et industriels / Alertes et réseaux de surveillance.
Risques naturels et industriels / Politique et règlementation.