Des perspectives de déploiement des outils de l'OEIL sur Fidji

A la demande de la CPS et du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, l'OEIL s'est rendu à Fidji pour présenter ses outils d'alerte et de suivis des impacts environnementaux des incendies. Objectif : évaluer l'intérêt d'un déploiement sur Fidji.

Avec certaines spécificités liées à la culture de la canne à sucre et à la production sylvicole de pins des caraïbes, Fidji rencontre de nombreux problèmes avec les feux similaires à ceux du Caillou : moyens d’alerte et de lutte insuffisants par rapport aux enjeux notamment environnementaux, coordination entre les autorités administratives et coutumières, etc. Ainsi, la CPS et le Gouvernement de Nouvelle-Calédonie ont souhaité financer une mission de cinq jours pour que l’OEIL présente ses actions sur les incendies aux autorités fidjiennes. L’objectif était d’évaluer l’intérêt d’adapter les outils développés par l’OEIL à Fidji et, le cas échéant, de rechercher des partenariats autour de cette problématique commune.

De nombreux acteurs ont été rencontrés : les ministères en charge des ressources, de l’agriculture et des forêts, l’autorité nationale de lutte contre les feux, des représentants coutumiers, des exploitants sylvicoles, des agriculteurs et l'antenne fidjienne de la CPS. La mission a été un franc succès, confirmé par une manifestation d’intérêt officielle de la CPS et du Gouvernement Fidjien pour le déploiement de l’outil « Alerte Incendies ». Un dossier de demande de financement auprès du Fonds français pour le Pacifique, des gouvernements de la Nouvelle-Calédonie et de Fidji ainsi que de la CPS est en cours d’instruction.

Ce projet est une illustration de la capacité de la Nouvelle-Calédonie à pouvoir proposer un savoir-faire sur des thématiques autres que minières et témoignerait, s’il aboutit, d’une réussite en matière de coopération régionale.

Album

Résultats des suivis

 

Boite à outils

_

En savoir +

Ressources

Inscription

Recevez notre newsletter !